Le blog du Festival sur Lignon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, 15 août 2015

Petites Notes Faynoises (Chorale de Fay s/Lignon)

Autour de quelques chansons des Poilus réfractaires de la Grande Guerre 14/18. Dirigé par Colette Eynac chef de choeur, sur des arrangements musicaux de Manouche Fournier.

11834751_1475057546149344_3735614875830712710_o.jpg

Lire la suite...

dimanche, 11 août 2013

Hommage à Allain Leprest

Récital avec Romain Didier, Natasha Bezriche, Gérard Morel, Pascal Carré et Laurent Fellot.

romainDidierNco_11082013-02.jpg

romainDidierNco_11082013-09.jpg

romainDidierNco_11082013-06.jpg

lundi, 5 août 2013

Rétrospective en photographies

Le Festival édite sur blurb un livre de photographies retrançant les quatorze éditions passées. Un vrai régal pour les yeux et un brin de nostalgie pour les festivaliers aficionados.

Commander le livre “Festival sur Lignon - Photographies 1999/2012” sur blurp.fr

samedi, 23 avril 2011

Юрий Алексеевич Гагарин (Good Bye Gagarine)

Il y a 50 ans, le 12 avril 1961, propulsé par les cinq moteurs d'une puissante Semiorka, décollait Youri Alexeïevitch Gagarine, fils d’un charpentier de Smolensk, pour le premier vol d'un être humain dans l’espace. Allain Leprest se souvient de ce jour historique…

dimanche, 10 octobre 2010

Nato de retour au Dunois

Le label nato créé par Jean Rochard en 1980 en marge du festival de Chantenay-Villedieu dans la Sarthe est indissociable du Théâtre Dunois, qui est alors le lieu où se jouent les musiques improvisées. De cette époque il reste une flopée d'enregistrements avec notamment des captations dans la mythique salle du XIIIe arrondissement de Paris. Louis Sclavis y grave son premier disque en leader ad augusta per angusta, Tony Coe sa tournée du chat et Lol Coxhill the Dunois solos

Le quartier subit par la suite de profonds changements en prévision du grand Chantier de la BNF. Le théâtre Dunois, tout en gardant son nom, doit s'expatrier dans la rue Chevaleret adjacente. Il se spécialise ensuite dans le spectacle jeune-public. 
Malgré le succès tant critique que public des différents projets amérindiens de Tony Hymas dans les années quatre vingt dix, nato rencontre des problèmes de distribution comme c'est le cas pour beaucoup de maisons de disques indépendantes à l'époque. Ce n’est qu'au début des année deux mille que le label trouve un nouveau souffle avec le support d’Universal Jazz auprès d’une bouillonnante pépinière de musiciens à Minneapolis et à St Paul, Minnesota. Ainsi débute l'incroyable rencontre de Michel Portal avec la section rythmique de Prince Sonny Thompson et Michael Bland.

Lire la suite...

- page 1 de 2